DOCUMENTAIRE – 52min
Réalisation : René-Pierre Delorme

Le 31 Décembre, la boulangerie du village va fermer.

Marie-Odile et Philippe, prennent une retraite bien méritée. C’est la dernière fournée. Après plusieurs mois de recherche, malheureusement, ils n’ont trouvé aucun repreneur. La fermeture est un véritable drame pour l’avenir du village. Ce village c’est le Viala-du-Tarn, petite bourgade du sud-Aveyron perchée sur les douces pentes du Lévezou. La commune est vaste et parsemé de hameaux, la densité de population très faible : 500 habitants vivent ici. Comme beaucoup de petites communes rurales, on « vivote » bien qu’on y trouve encore une école à l’effectif fragile – une trentaine d’élèves – une belle auberge et, sur la place principale, la boulangerie épicerie de MarieO et Philippe. Plus qu’un commerce, cette boulangerie est l’épicentre du lien social. On se croise donc souvent à la « boulange » pour échanger, communiquer et s’informer. Enfin on s’y croisait souvent…

Alors face à l’échéance de cette fermeture et à toute l’inquiétude qu’elle génère pour la survie du village, un groupe d’habitants décide de s’unir et d’agir plutôt que de subir. Prendre en main l’avenir de son village, s’investir, donner du temps et de l’énergie, c’est bien de cela dont il est question. On se réunit, on réfléchit, on invente et on décide. Une dynamique prend forme, un collectif est né : l’épicerie associative Le Dépanneur va bientôt ouvrir ses portes.

Scroll Up