AONIKENK


DOCUMENTAIRE 52 mn
Scénario : Etienne Tafary
Réalisation : Etienne Tafary
Production : TCHALO PRODUCTION / ANDERANDERA PRODUCTION

Il existe des endroits qui vous marquent à jamais, exerçant une attraction constante, à la limite de l’obsession…

Le Chileno Grande est une paroi verticale de 1000 m de granit, perdue dans le creux d’une vallée du Sud de la Patagonie, sur le territoire du peuple AONIKENK.
Aujourd’hui, une équipe d’alpinistes originaires du vieux continent se prépare dans le but d’atteindre le sommet par l’imposante face nord…

Au delà de l’aventure sportive et humaine c’est un réel voyage initiatique qui s’engage alors…

AONIKENK

Il n’y a pas si longtemps, les AONIKENK peuplaient encore ces régions montagneuses. Considérant le mont Chaltén (actuel Fitz Roy) ou les Torres del Paine comme emblèmes sacrés, guidés par les lois du cosmos, contemplatifs devant toute forme de vie, mobile ou inerte… Les rivières, la roche, les lacs et les montagnes formaient le vivant au même titre que les arbres, les bêtes et les hommes. Tous nés de la terre nourricière, sous l’égide de Xaleshen (soleil).

Aujourd’hui, ces traditions semblent s’être éteintes, mais l’appel mystérieux de ces espaces intacts et reculés perdure…

 

 

L’animisme Aonikenk interroge profondément notre rapport à la nature et à l’histoire. Les valeurs transmises par ce type de culte semblent conduire inéluctablement vers une attitude respectueuse de l’écosystème.

En sacralisant le milieu et non l’homme, la culture Aonikenk avait réussi à transmettre des principes de vie respectueux de l’environnement.
 Aujourd’hui, cet héritage est encore trop peu audible. Mais il subsiste encore, résistant tant bien que mal au poids de l’uniformisation culturelle…

Dans notre société contemporaine, la montagne est de plus en plus assimilée à un produit de consommation. Pour certains cependant, elle revêt un caractère quasi mystique.
Chez les Aonikenk, la montagne, comme d’autres espaces isolés, était également un lieu de pélerinage où des rites initiatiques se déroulaient. Ainsi, la traversée d’un glacier ou l’ascension d’un sommet en petite équipe constituait une partie des nombreux rites pratiqués par les tribus Aonikenk.

L’ équipe d’alpinistes, engagée dans un projet d’ampleur (la première ascension du Chileno Grande) incarnera donc symboliquement un groupe Tehuelche/Aonikenk effectuant un voyage initiatique.
 En transposant les personnages Aonikenk aux protagonistes Alpinistes/Aventuriers, le thème du culte des Montagnes au thème de l’attraction des espaces, j’aimerai renouer le lien avec nos origines profondes et donner un autre sens à ce qui nous pousse à nous rendre en expédition et en montagne.



A travers cette mise en abîme et la narration par un Chaman Aonikenk, je souhaite apporter une vision esthétique & poétique au récit de l’expédition. C’est l’occasion d’évoquer l’histoire torturée de ces régions alpines mais surtout, de témoigner et mettre en lumière la culture Aonikenk/Tehuelche…

Site de l’expédition

 

Scroll Up
Facebook